Revue de presse

 
Maurice Béjart disait : "La danse, un minimum d'explication, un minimum d'anecdotes, et un maximum de sensations".

Cette citation convient parfaitement pour décrire la danseuse d'à peine 20 ans qui vient de remporter un nouveau titre de championne du monde de jazz. Portrait d'une jeune femme passionnée et discrète qui a su rester humble.


Miami et la Floride : "Mes 1ers souvenirs de voyage avec mes parents. Pendant que ma mère se formait dans des stages de danse, mon père m'emmenait à Disneyworld, du matin au soir. Je connaissais tout le personnel du parc, c'est bizarre quand j'y repense…"

Ambition : "Je danse depuis mes 11 ans. Quand j'ai commencé les compétitions aux Etats-Unis, vers mes 16 ans, c'est là que je suis tombée accro et que j'ai su que je voulais en faire mon métier."

Emprise sur le destin : "Je suis quelqu'un qui déteste ne pas avoir prise sur les événements. Si je suis parvenue à un tel niveau, c'est à force d'entraînements, de sacrifices, de patience et surtout de passion."

 

Perfection : "Pour moi, la perfection est un rythme de travail. Je fais très attention à mon hygiène de vie et je m'entraîne entre 8 et 10 heures par jour."

Idéal comme partenaire : Nick Lazzirini : "C'est un danseur américain de 23 ans, peut-être le meilleur de sa génération. J'adorerais danser avec lui!"

Gagner : "J'ai déjà plusieurs titres en jazz, maintenant mon prochain objectif est d'être recrutée par une compagnie, pourquoi pas à New York ou à Las Vegas. Mon rêve ? Danseuse dans un show à la Broadway, dans la veine de Bob Fosse."

Amour et amitiés : "J'ai besoin d'avoir une vie en dehors de la danse, pour garder les pieds sur terre. Et pour cela, ma famille, mes amis et mon copain me sont indispensables. Après tout, la danse ne suffit pas pour mener une vie heureuse… il faut des gens autour de soi."

 

Mae Piga, ou de la danse avant toute chose

13 décembre 2006

Entraînement...

... et concentration !